My Name Is Georges

♥ Couture, tricot et petits gâteaux ♥

L'article du dimanche #111


Ces dernières semaines, le bonheur s'est logé dans les rues de Paris, le silence et le calme, la neige qui crépite sous les pieds. Paris et ses flocons par milliers, comme une belle dose de poésie. Paris et le plein d'amour avec les copains, les belles rencontres, les longues balades et le plaisir de s'attabler pour un délicieux brunch. Le bonheur s'est glissé entre la bise et le gel, dans les câlins de Georges, l'odeur du pain chaud, la marche matinale, les matins tranquilles et les siestes improvisées sur un coin de canapé. Dans ces instants si rares dans nos quotidiens embués, trois petits jours de repos en tête à tête, un petit miracle au cœur de l'hiver, une parenthèse enchantée ponctuée de rires, de bisous dans le cou et de regards complices. Et puis 28 bougies, des confettis, une pinata, de beaux cadeaux, les amis juste à coté et ceux, un peu plus loin, à peine à un battement de cœur de moi et pourtant si près. Ces dernières semaines ont été douces et reposantes, belles et revigorantes, comme un délicieux avant-goût de ce que la vie peut réserver quand on décide de la voir sous son plus bel angle.

La recette du dimanche


Ces dernières semaines, une drôle d'impression me suit à chaque repas, celle, désagréable, de tourner en rond. Privée de gluten et de lactose, je me trouve souvent démunie quand sonne l'heure de manger. Ce n'est pas faute de faire des efforts, de varier les recettes, de pouvoir compter sur un amoureux en or qui se met en quatre pour me faire de bons petits plats. Mais je tiens bon, les effets de ce régime forcé sont là, positifs et rassurants. Cette semaine, je suis tombée sur une recette indienne, un plat composé comme je les aime, coloré, varié et délicatement relevé. Cette recette de Kitchari, je l'ai dénichée sur le blog Pourquoi je grossis. Je découvre par la même occasion ce plat indien, à base de riz et de lentilles. Il est un pilier de la cuisine ayurvédique, reconnu pour ses qualités nutritionnelles très digestes. Associé ici à la patate douce et aux épices, ce plat promet un belle dose de gourmandise et de réconfort pour oublier le froid polaire!


Le tutoriel du dimanche


Depuis toute petite mes oreilles sont ornées de jolies boucles, parfois très kitch mais le plus souvent discrètes et délicates. Je voues un amour tout particulier pour les petits anneaux, je leur trouve un charme fou, ils m'ont même donné envie de me percer les oreilles pour la seconde fois en 2015. Juste pour le plaisir d'en porter tous les jours. Je suis tombée sous le charme cette semaine de jolies boucles d'oreille à réaliser soi-même. Quelques chutes de simili cuir et des formes délicates, j'aime beaucoup le résultat de ces boucles trouvées sur le blog La pipelette de Paris. Je suis séduite par la simplicité de réalisation de ces bijoux un brin romantiques! Et cette idée tombe à merveille, des chutes de similicuir m'attendent sagement dans un tiroir de mon bureau...

♥♥♥

L'article du dimanche s'arrête ici, j'espère que vous ne souffrez pas trop du froid! Si tout se passe bien je vous retrouve jeudi pour vous montrer mon manteau, mon tout premier cousu main! En attendant je vous embrasse sur les deux joues

Commentaires

  1. Les boucles d'oreilles sont trop belles !
    Et le froid a ses bons côtés : à nous les pulls douillets et les soirées bien au chaud sous un gros plaid :)
    Des bisous ma belle ♡

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'avoue que j'ai déjà oublié les avantages du froid et j'attends maintenant avec une grande impatience les avantages du chaud ^^
      Des bisous ma belle ♥

      Supprimer
  2. Ce froid te donne l occasion de mettre tes beaux pulls et ton manteau . Pas facile de manger sans gluten et lactose. Grosses bises ma puce

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh oui mamounette mais c'est maintenant la place aux robes et aux petites jupes!
      Des bisous d'amour ♥♥♥

      Supprimer
  3. Merci pour ce beau témoignage. Je me fais un plaisir de te lire, c'est un bonheur à chaque fois. J'aime prendre la vie du bon côté, même si cela est plus facile à dire qu'a faire. Merci pour cette bonne recette, j'adore la cuisine indienne. Et les boucles d'oreilles sont adorable. Je t'embrasse fort A bientôt Elodie

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci à toi pour ton adorable petit mot qui fait chaud au cœur ♥

      Supprimer
  4. Voilà le genre de plat que j'adore! Merci pour le partage de cette recette.
    Je me suis vite habituée de manger sans lactose car c'est relativement facile de trouver des alternatives mais le sans gluten ça doit être vraiment compliqué car les principaux aliments que nous consommons en sont pourvus. Bon courage à toi!
    Des bisous ma belle

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. De mon côté il est plus dur de faire une croix sur les produits laitiers que sur le gluten, j'étais et je suis encore une grande amoureuse du fromage même si je n'en ai pas mangé depuis janvier, j'avoue que ça me manque encore, le sevrage est dur mais je ne peux malheureusement me permettre aucun écart :(
      Des bisous

      Supprimer
  5. Merci pour ces partages ! Ici point de neige mais un froid qui pique bien... Je t'avoue qu'il me tarde le printemps, je commence à trouver l'hiver un peu long :) Courage ma biche <3 Bisous

    RépondreSupprimer
  6. Bon anniversaire! Une piñata, c'est trop cool !!
    Je connais la galère du menu du soir, m'imposant le même régime. La cuisine indienne est une bonne source d'inspiration pour trouver des idées sans lactose et gluten.
    Des bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'adore manger indien ça tombe bien ;)
      Des bisous

      Supprimer

Enregistrer un commentaire

back to top