My Name Is Georges

♥ Couture, tricot et petits gâteaux ♥

Tricot ♥ Le pull Docker d'Alice Hammer


Une pointe de douceur, le mélange poétique des points, une douce lumière d'hiver et la bienveillance comme une évidence, tel est le condensé de ce que m'inspire ce pull Docker d'Alice Hammer.

Son jeu de losanges me fascine depuis longtemps, il me tardait de le lancer sur mes aiguilles. Comme à chaque modèle d'Alice, j'ai ressenti ce petit frisson d'excitation en feuilletant les pages de mon livre Sentimental Tricot.


Comme à l'aube d'une aventure grisante, j'ai parcouru les explications, me projetant dans les étapes de réalisation, excitée à l'avance d'attaquer cet enchevêtrement de mailles endroits et de mailles envers qui sublime cet ouvrage.


Tricoter ce pull Docker fut un réel bonheur. Aucune anicroche, une grille simple à suivre, un montage intelligent... Vous allez finir par penser que je me répète mais jusqu'ici les patrons d'Alice ne m'ont jamais déçue.


Pour tricoter ce pull Docker j'ai eu la chance de pouvoir acheter au dernier salon l'Aiguille en Fête de la laine Sable de la Filature du Valgaudemar. Celle-là même préconisée par Alice pour tricoter ce pull. Quelques semaines plus tard, j'apprenais non sans une pointe de tristesse la fermeture de la Filature... Cette laine Sable couleur Gingembre est d'autant plus précieuse à mes yeux. 


C'est un mélange de laine et d'angora, un véritable condensé de douceur pour une qualité incomparable, j'en suis tombée amoureuse! Son rose pâle très délicat est lumineux juste ce qu'il faut...


Mais venons-en à mes modifications. Je suis partie sur la taille M comme d'habitude et il tombe parfaitement bien. Contrairement aux recommandations du patron, j'ai choisi de tricoter le corps en jersey endroit et non en point mousse. D'une part parce que je ne suis pas une grande fan du point mousse en général. Mes changements de fil étant déjà fait sur l'envers, ils étaient aussi beaucoup trop visibles sur le point mousse.


Les manches sont un peu trop courtes, comme souvent lorsque je tricote des pulls d'Alice. Il me restait très peu de laine, je n'ai pas donc voulu les prolonger de peur de manquer de fil pour terminer la seconde manche... Quelques semaines après avoir terminé ce pull Docker j'ai retrouvé trois pelotes de laine Sable dans mon stock... Je vais donc défaire les côtes des manches pour les agrandir un peu!


Je ne me lasse pas de porter ce pull, il est doux, chaud et réconfortant, il me tarde d'en tricoter un second!


Quant aux délicates photos, elles sont évidement le fruit de la douce Anaïs Nannini qu'il me tarde de revoir ♥ 


♥ Épinglez cet article ♥



Commentaires

  1. Il est superbe et les photos d'Anaïs le mettent vraiment bien en valeur !
    Gros bisous

    RépondreSupprimer
  2. Ce pull est magnifique et il est remarquablement mis en valeur par le talent de Anaïs.
    Des bisous

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

back to top