My Name Is Georges

♥ Couture, tricot et petits gâteaux ♥

L'article du dimanche #160


Ces derniers jours, la vie s'étire au ralenti, comme emportée dans une vague surréaliste tissée d'angoisses, de virus et d'enfermement. Cette vie confinée s'étire comme un dimanche sans fin, nous poussant à nous réinventer, à regarder en face certaines réalités. Et moi dans ce tumulte, j'essaie de m'accrocher à ces petits bonheurs qui m'aident à garder la tête hors de l'eau, à oublier un peu cette drôle de période que nous vivons. Ces derniers jours, le bonheur s'est logé dans les petites habitudes à retrouver dans notre nouveau nid d'amour, le soleil à travers les vitres qui inonde la chambre au petit matin, les grasses matinées sans réveil et surtout sans culpabilité, cette maison qu'on aménage petit à petit, le bruit du plancher qui grince sous nos pieds, le son des battements d'ailes des oiseaux, les primevères qui colonisent le jardin, les premières feuilles de radis qui percent dans le potager, les jonquilles, les pêchers en fleur, l'odeur de l'herbe fraîche, les déjeuners au soleil. On prend le temps puisqu'il nous est offert. Pour lire, tricoter, s'aimer, cuisiner, observer les abeilles voler, les fleurs pousser, la pluie tomber, les feuilles danser au gré du vent. Pour observer le gâteau cuire tranquillement dans le four, pour étaler chaque matin mon tapis de yoga et m'évader le temps de quelques respirations, pour siroter mon thé au soleil, pour faire la sieste dans l'herbe, pour ressortir les jeux de société, pour rêver un peu... Et puis pour les appeler, prendre des nouvelles, se rassurer, se faire rire, trinquer, s'embrasser à distance. Mesurer la chance de les savoir tous en bonne santé... Et puis j'en ai profité pour vous offrir du beau, du doux, du réconfortant dans ce podcast naissant que j'aime déjà tant...

Les jolies découvertes de la semaine


Coup de cœur intersidéral pour la chemise brodée par mon amie Raphaëlle, je suis admirative du travail que représente cette magnifique broderie, c'est absolument divin 

Source : Deliacious

L'un des avantages de cette vie confinée c'est donc d'avoir du temps offert. Ajoutez à cela une nouvelle cuisine très agréable et me voici à renouer avec les joies de la pâtisserie. Hier soir, j'ai donc pris le temps de tester cette recette de gâteau moelleux au chocolat, je dois avouer que c'est la première fois que je trouve une recette aussi parfaite de gâteau sans œuf, il est moelleux sans être sec et sucré juste ce qu'il faut, un vrai régal!


Le tricot reste la principale activité de mes journées, je tricote sans culpabilité à longueur de temps et mes projets avancent à une vitesse folle. Je vais peut-être enfin réussir à me mettre au jacquard. J'ai d’ailleurs trouvé une très belle photo d'un modèle sorti récemment, il s'agit du pull Gardengate de Jennifer Steingass !

Source : Sally Payne

Je continue ma collection de jolies illustrations avec cette représentation d'un intérieur cosy et vintage comme je les aime. Elle résume bien mon idée du bonheur, un thé bien chaud, un fauteuil confortable,de jolies plantes, et des motifs fleuris ♥

Source : inconnue

Je vous laisse sur cette jolie touche fleurie pour célébrer le printemps qui explose au dehors, impérial et imperturbable!

Commentaires

  1. Que ton gâteau a l'air bon, c'est réconfortant dans ce tumulte. Ta maison, ton jardin, le printemps qui arrive, profites en bien.
    Et tricoté de belles choses, comme tu sais le faire.

    RépondreSupprimer
  2. Je profite aussi de ce temps accordé pour avancer mes tricots, découvrir le pilates et la méditation, cuisiner un peu plus et m'occuper des plantes laissées à l'abandon sur notre mini balcon :)
    Gros bisous et prends soin de toi ❤️

    RépondreSupprimer

Publier un commentaire

back to top