jeudi 27 avril 2017

Les 6 règles du tricot raté



Le tricot, j'en suis tombée raide amoureuse il y a près de trois ans. Depuis, pas un jour sans tricoter, ne serait-ce qu'un petit rang de rien du tout! Au fil des ouvrages, j’ai gagné en confiance, en technique, en rapidité !
Et pourtant ! 

Je viens de terminer un pull entamé en février. En l’enfilant hier ce fut comme une évidence ! Il va falloir le détricoter pour tout recommencer. Après un petit coup au moral en pensant aux heures passées dessus, je me suis fait une raison ! Je sais d’avance que je ne le porterai jamais s’il reste ainsi. Trop grand, bien trop grand ! 

Mais si ce pull est raté c’est uniquement de ma faute ! J’ai eu envie de vous lister les erreurs commises au fil des projets imparfaits. Au lieu de m’agacer quand je me trompe, je préfère apprendre de mes bêtises !

♥♥♥

Ne pas faire d’échantillon

Pendant mes deux premières années de tricot, j’ai boudé volontairement l’échantillon, je pensais que je n’en avais pas besoin, que je pouvais m’en passer, que ce n’était pas si important ! Jusqu’au jour où j’ai terminé un pull trop petit.  J’ai réalisé que je tricotais vraiment serré et que ça jouait beaucoup sur la forme de mes tricots ! Depuis je fais toujours un échantillon, et j’opte systématiquement pour une taille d’aiguille supérieure à celle indiquée dans le patron ! J’avoue en revanche que je zappe toujours l’étape du blocage de l’échantillon, mais promis, je vais m’y mettre, car là aussi, ce petit oubli peut jouer bien des tours!


Ne pas lire le patron avant pour vérifier que toutes les étapes sont bien claires

C’est un oubli tout bête mais si important ! Il m’est arrivé tant de fois de sauter des étapes dans un patron parce que je lisais trop vite, ou parce que justement je ne l’avais pas bien lu avant de me lancer ! De réaliser en finissant mes manches qu’il fallait attaquer les augmentations 50 rangs plus tôt ! De bloquer sur une partie que je ne maitrise pas ! De perdre beaucoup de temps à décrypter les étapes ! Désormais, je décortique chaque patron, je m’assure de bien maîtriser les techniques requises, auquel cas je m’entraine avant de démarrer! Et je vérifie aussi que j’ai le niveau et que je ne me lance pas dans un projet trop ambitieux qui finirait par me dégouter (non, je ne pense absolument pas au gilet à torsade) !


Changer de patron en cours de route 

Vous allez me dire que ça parait évident ! Ne riez pas, ça m’est arrivé ! Quand on démarre un projet, on choisit évidemment la laine en fonction du patron.  En bébé tricoteuse que j’étais à l’époque, j’avais sélectionné un patron que je n’ai jamais su déchiffrer au final (d’où l’importance du point précédent n’est-ce pas ?) ! J’avais acheté la laine nécessaire pour le réaliser ! Mais j’ai donc changé pour un patron plus « clair » ! Sauf qu’au moment de finir l’un des manches, le drame, plus aucune pelote dans mon stock ! Ce patron truffé de jolies torsades est TRÈS gourmand, bien plus que le modèle précédent ! Entre temps, vous vous en doutez, le magasin où j’avais acheté la laine a fermé ! Heureusement j’ai pu trouver des pelotes s’en rapprochant un maximum ! Donc, même si vous avez déjà de la laine en stock, il faut toujours vérifier que vous en avez assez pour réaliser votre projet, surtout si vous changer de patron en cours de route!


Ne pas suivre son instinct

Ce souci, je le connais aussi en couture ! Certaines explications me bloquent pendant des heures, pour la simple et bonne raison que je réfléchis trop. Je ne me fais pas assez confiance, alors que certains détails ne sont pas si insurmontables ! Il suffit parfois de laisser le projet de côté, de prendre un peu de recul et la situation se débloque d’elle-même ! Il en va de même pour le choix de la laine ! Je vous en parlerai dans le prochain podcast, mais je me suis retrouvée à acheter pour un projet particulier une laine que je n’aimais déjà pas dans la boutique, j’ai bêtement suivi les conseils de la charmante vendeuse. Au final je n’ai eu aucun plaisir à tricoter et j’ai fini par me rabattre sur une laine que je connaissais et qui correspondait à ce que j’avais en tête depuis le départ ! Quand je vous dis que je réfléchis trop… ou pas assez ! Bref ! Suivez votre instinct parce que le tricot c’est avant tout un plaisir !

Vouloir aller trop vite
 
A l’inverse, se précipiter pour terminer un projet peut être fatal ! Je fais partie des hyperactifs, de celles et ceux qui entament un projet en pensant déjà au prochain ! Ce qui entraine un certain manque de concentration et une légère frustration ! A force de vouloir aller trop vite, je commets souvent des bêtises (mal lire le patron, oublier des mailles, repartir dans le mauvais sens et tricoter les torsades sur l’envers au lieu de l’endroit)… Sur ce point je suis loin d’être un exemple de vertu, j’ai actuellement trois tricots en cours… Ahem… Mais j’essaie autant que possible de n’avoir qu’un gros projet à la fois ! Mais si vous me suivez depuis un petit moment, vous savez aussi que j’aime les modèles parfois un peu trop ambitieux pour moi, ce qui prend souvent beaucoup de temps… L’inattention, la frustration, les bêtises, tout ça tout ça !


Se lancer dans le jacquard à torsade en aiguilles circulaires pour un premier tricot

L’intitulé est légèrement exagéré. Je vous répète souvent qu’en visant des modèles parfois ardus, c’est le meilleur moyen d’apprendre ! Je suis pour le coup une élève assidue en la matière, dès mes premiers mois de tricot j’ai entamé un gilet à torsade en suivant un patron en anglais ! J’aime les défis et c’est ainsi que j’apprends le mieux ! MAIS ! Je procède toujours par étape ! Pour le jacquard, si je rêve de me tricoter un pull, j’ai trouvé plus sage de commencer par un bonnet ! Mon premier pull était en jersey, un point que je maîtrisais parfaitement, j’étais sûre de me concentrer plus facilement sur les diminutions, les augmentations et l’assemblage que je n’avais encore jamais abordé ! Allez doucement, étape par étape, et n’hésitez pas à chercher des vidéos sur internet pour vous aider à mieux comprendre certaines techniques !

♥♥♥

Voilà pour cet article fleuve improvisé ! J’espère qu’il vous sera utile ! N’hésitez pas à partager vos astuces en commentaire ! Je vous renvoie aussi à mon article "Comment apprendre à tricoter ? Mes sites coups de cœur"! Quant à moi, j’ai un pull et 10 pelotes à détricoter et à défriser (et hop encore une nouvelle technique à apprendre, quand je vous dis que c’est bénéfique de se planter royalement)!

24 commentaires:

  1. Je n'en suis pas encore à tricoter des pulls mais je prends bonne note de ces précieux conseil.
    Je te souhaite bon courage pour le (re)tricotage de ton pull :)
    Des bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis sûre que tu aurais déjà largement le niveau pour te lancer dans un pull ^^ Merci, pour l'instant je n'ai pas eu le courage de le relancer, je me suis contentée de le défaire, ça m'a déjà occupé quelques heures ^^
      Des bisous

      Supprimer
  2. Bon courage! Tu as cumulé les obstacles.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. héhé oui c'est le moins qu'on puisse dire, il faut avouer que si j'étais plus concentrée j'éviterai pas mal d'erreur aussi ^^

      Supprimer
  3. Merci pour ce post très utile. Je démarre dans le tricot et je trouve ça compliqué même si j'aime beaucoup. Alors j'ai des projets très simples et je prends mon temps. Ton blog st super !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci à toi pour ton gentil mot! Si mes conseils peuvent te servir j'en serais ravie! Tu vas voir, le tricot on tombe vite dedans ^^

      Supprimer
  4. J'aime toujours autant tes articles, avec la petite touche d'humour qui va bien ! :)

    Je me suis mis au tricot depuis octobre, et j'adore. Comme toi, pas un jour sans même tricoter rien qu'un petit rang histoire de. C'est un réel plaisir, une réelle fierté de finir tous ces jolis projets. Bisette!

    RépondreSupprimer
  5. Je me reconnais tellement dans tout ça ! je suis capable de faire de toutes ces erreurs et je les fais puisque moi j'ai encore le niveau de débutante. Comme toi je pense déjà au prochain projet avant même d'avoir commencé celui-ci. Ce n'est pas juste valable pour le tricot il faut absolument que j'arrête, je me rends compte que, de ce fait, je fais mal les choses... Je vais essayer de suivre tous ces bons conseils ! :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ahh l'envie permanente de mener dix projets à la fois ^^ Mais c'est aussi en se trompant qu'on progresse n'est-ce pas ?

      Supprimer
  6. Je me reconnais bien dans ton article :)
    Par contre, malgré tout, je continue à bouder les échantillons, me demande pas pourquoi, je dois faire un blocage psychologique :)
    Gros bisous !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je te rassure je zappe aussi une fois sur deux ^^
      Des bisous ma belle ♥

      Supprimer
  7. Je crois que je plonge encore tête en avant dans toutes ces erreurs: j'ai du boulot :)

    RépondreSupprimer
  8. Merci pour ce récapitulatif des erreurs ! Je fais plutôt du tissage mais les erreurs sont très similaires, donc ça va me servir :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne connais pas du tout le tissage mais si un jour je m'y mets j'y penserai alors :)

      Supprimer
  9. Joli récapitulatif des erreurs que l'on commet ! Et cela reste valable pour tout... Un vrai travail au quotidien pour ne pas replonger ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh que oui, je plonge dedans tous les jours ^^

      Supprimer
  10. Ah l'échantillon, ça y est, c'est une évidence maintenant pour moi. Mais je me pose une question sur le blocage de celui-ci car nous mesurons, il me semble, après blocage, or quand nous tricotons, les hauteurs (par exemple) se prennent sur tricot non lavé, alors que fait-on si l'échantillon s'est détendu (par exemple) au blocage?
    Un autre point me chiffonne. Supposons que l'échantillon corresponde aux mesures données, si nous n'avons pas une poitrine, taille ou hanches standards, le pull n'ira pas forcément parfaitement, alors faire des ajustements (?) comme en couture.
    Merci pour ta réponse.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'avoue que je débute tout juste dans l'art de l'échantillon, mais à mon avis il vaudrait mieux le bloquer avant de compter, car effectivement l’intérêt c'est de savoir comment réagit la laine une fois bloquée! Quant aux hauteurs j'avoue que je ne sais pas trop, effectivement elles se prennent sur tricot non lavé, mais elles s'adaptent aussi au moment du blocage, par exemple si le dos doit mesurer tant de cm entre le bas et le haut, on va jouer un peu dessus pour qu'il fasse les bonnes dimensions!
      Après, comme en couture, les patrons sont fait sur des silhouettes standard et le sur-mesure nécessite des ajustements, mais je suis encore bien trop débutante pour me lancer là dedans! Je ne sais pas si j'ai vraiment réussi à répondre à tes questions, je suis encore bien débutante dans le tricotage de pulls, mais j'espère que ça t'aidera un peu quand même!

      Supprimer
  11. Super article. J'adore aussi le tricot ! Je ne suis pas encore arrivée aux pulls mais c'est dans le tuyaux ! Je suis souvent confrontée au "Vouloir aller trop vite..." ah la la... la patience... :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mais justement, le tricot c'est un bon moyen d'attendre un peu la patience ^^ En tout cas pour moi ça marche plutôt bien!

      Supprimer
  12. C'est tout à fait ça! Ma grand mère me dit que je tricote trop serré et que j'aurais des surprises un jour à ne jamais faire d'échantillon... Et elle avait raison!^_^ J'ai tricoté un pull trop petit pour moi... J'étais hyper déçue surtout qu'à la base j'avais une idée bien précise puis j'ai changé de style de pull, de ce fait je n'avais pas assez de pelote. J'ai eu du mal à retrouver des pelotes du même bain, etc... Et pour finir je ne peux pas le porter! :D

    Bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah le pull trop petit, je ne connais que trop bien c'est tellement rageant et frustrant! Je vois que nous avons un peu les mêmes mésaventures tricotesques! Mais une fois de plus on apprend vite de ses erreurs et en général on ne recommence pas après ^^

      Supprimer