My Name Is Georges

♥ Couture, tricot et petits gâteaux ♥

Carnet de voyage: Tokyo au printemps ♥


Il règne dans les rues de Tokyo une effervescence à nulle autre semblable. Une frénésie palpable, un bouillonnement de cultures, de publicités, d’écrans géants. Un frison continu.



C’est le cœur qui explose face à cette effusion des sens. Une énergie guidée par la valse incessante des néons, le défilé des passants, les trottoirs bondés, la K-pop s’échappant des boutiques de mangas d’Akihabara. 



Tokyo et ses temples perdus dans cette jungle de fer, de verre, de béton, comme autant de havres de paix dans une vie survoltée. 



Ses contrastes à chaque coin de rue, ses mille visages, comme un dépaysement à chaque tournant, à chaque quartier découvert par nos yeux émerveillés. 



Tokyo, son calme et sa sécurité, aussi surprenants que bouleversants pour nos âmes de parisiens repentis. Ses rues immenses, ses hortensias, ses parcs, ses pédalos, ses découvertes culinaires, le matcha, les mochis, les Pocky ♥



Ses petites rues à la nuit tombée, ses minuscules bars, ses paris hippiques, son saké comme du petit lait. Sa folie douce, sa petite pointe d’excentricité, ses looks Kawaii. 



Ses bars à loutres, ses gaufres en plastique, son abondance de couleurs face à la grisaille propre aux villes-monde.



Ses bornes d’arcades, ses lolitas sur papier glacé, ses milliers de gadgets, ses photomatons délirants, ses toilettes qui parlent, ses entrelacs de métros à la propreté déroutante, son infime politesse, son respect des traditions. 



Tokyo et ses Jizô, leurs adorables bouilles rondes, leurs petits bonnets et l’envie de rester là des heures à contempler le moindre trait de leurs visages, comme hypnotisée par ses quelques grammes de pierre. 






Tokyo et sa rue entière dédiée au tissu, la tête qui en tourne, les bras chargés et l’envie de tout acheter !






En pratique 


• Nous avons voyagé avec une compagnie finlandaise Finn air, spécialisée dans les vols vers l’Asie. C’est de très loin la meilleure compagnie avec laquelle j’ai voyagé, je ne peux que vous la recommander pour un si long trajet, les avions sont propres et confortables, les services à bord sont parfaits (et sans supplément qui coûtent un rein).


• Sur place, nous avions opté pour un JR pass qui nous a permis de prendre le train en illimité pendant une semaine. Attention, cela ne fonctionne pas avec tous les trains mais ça nous a permis notamment de voyager entre Tokyo, Kyoto et Nara sans se soucier d’acheter des billets, avec le risque de ne pas prendre la bonne direction. Nous avions seulement à monter dans le train. Le JR pass fonctionne aussi sur certaines lignes de métro à Tokyo. C’est un budget mais il sera très vite rentabilisé si vous comptez visiter plusieurs villes.


• Pour les logements, je n’ai pas spécialement de bons plans, nous sommes passés par Air Bnb, c’était tout juste correct à Kyoto et très confortable à Tokyo. Attention seulement à la localisation, ce sont des villes immenses, vérifier bien que vous ne logerez pas trop loin d’une station de métro. A Tokyo ,nous avions trouvé un appartement dans le quartier d’Ueno, ce qui nous a permis de partir à pied certains matins.


• Je ne peux que vous conseiller de télécharger sur votre téléphone l’application Google Trad qui vous permet non seulement d’écrire et de traduire en japonais ce que vous souhaitez dire mais surtout qui permet de scanner des textes pour les traduire (et croyez-moi au restaurant, ça peut être utile) !


• Pour les magasins de tissus, rendez-vous dans le quartier Nippori avec un petit coup de cœur particulier pour les magasins Tomato, leurs millier de rouleaux de tissus et leurs prix tous doux.















Commentaires

  1. Tu as du ramener de quoi faire plein de cousettes :)
    Tes photos sont superbes, merci pour ce petit voyage du matin !
    Bisous

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

back to top